Blog·nouvelle

Maintenant

Je vais bien. Ma vie avance et j’ai l’impression que tout est possible. Ça fait longtemps que je n’avais pas pensé comme ça. Je vois l’horizon. Je vois les possibilités et je suis heureuse dans mon petit cocon banal que je me suis créée.

C’est pourtant à ce moment que la vie décide que je croise son chemin à nouveau. Tout à fait anodin. Je n’aurais jamais pensé le voir ici. Je ne comprends pas trop le sentiment qui s’empare de moi. Autant je suis heureuse de le voir, autant un vieux sentiment refait surface pour venir me serrer les tripes.

Son regard croise le mien et il se met à sourire. Il m’a reconnu aussi. Il s’approche de moi sans cacher sa joie et je me sens un peu brouillée. Je ne me rappelais plus à quel point il me manquait avant de le voir à quelques pieds de moi lorsqu’il s’arrête pour me regarder.

– Wow! Coralie! Ça fait longtemps! Tu as l’air bien!

Il a vieilli. Il a des pattes d’oie sur le bord des yeux et des cheveux grisonnants. Néanmoins, il n’a rien perdu de son charme. Il est aussi beau, si pas plus, que dans mes souvenirs.

– James! Tu as l’air bien toi aussi!

La dernière fois que l’on s’est vu, nous étions tous les deux dans un piteux état. On voulait tellement que nous deux ça fonctionne, mais la vie n’arrêtait pas de se mettre au travers de notre chemin. Je l’aimais tellement, mais je n’étais plus bien. J’étais triste. Je me sentais seule et dépendante. Je ne me reconnaissais plus. Et lui était séparé entre trop de possibilités en lesquels je n’avais aucuns intérêts ni espoirs. Ça ne coordonnait pas avec mes plans de vie. Nos deux chemins allaient en sens contraire. Je lui avais donné un ultimatum et il avait décidé de ne pas me choisir. Malgré tout, il avait toujours été un homme bien à mes yeux et j’avais toujours regretté les choix que nous avions fait à cet époque.

– Oui. Wouah! Je suis tellement heureux de te revoir. Je me suis toujours demandée ce que tu devenais.

Je lui souris.

– J’ai ma propre entreprise maintenant.

– Le projet dont tu me parlais?

Il s’en souviens. Il me connaissait tellement bien. Il était devenu mon meilleur ami.

– Oui! Depuis 4 ans déjà. J’aime vraiment ça. Je me suis achetée une maison aussi et un chien.

– Tu l’as appelé Chichi?

– Oui! Tu sais bien que je voulais que mon premier chien ait ce nom.

– Ça sonne toujours aussi horrible dans mes oreilles! Il dit en se mettant à rigoler.

Je ne peux que rire à mon tour.

– Tu as raison. Mais j’adore son nom. Ça lui va à ravir. Et toi? Où en es-tu?

Il passe la main dans ses cheveux, regarde derrière lui avant de revenir à moi.

– J’ai quitté le pays comme j’avais prévu. Ça a été une super expérience. Je ne le regrette pas. Mais après deux ans là-bas, j’ai réalisé que j’étais prêt pour autre chose. J’ai rencontré une femme extraordinaire et j’ai maintenant un enfant avec elle. On s’est marié en Octobre dernier.

– Félicitation.

Je suis tellement heureuse pour lui, mais pourtant, une part de moi ressent du regret. Le regret qu’il ne soit plus dans ma vie. Le regret que je n’aie pas été avec lui pour ses projets. Le regret de ne pas avoir été celle avec qui il se marie. Que l’enfant que j’avais imaginé que nous aurions un jour n’existera jamais entre lui et moi.

Je suis tellement fière de lui. De ce qu’il est devenu. Il semble toujours être cette merveilleuse personne que j’ai rencontré. Celui avec qui j’ai tout partagé…

Mais aujourd’hui, il appartient à une autre et il est heureux. Et je regrette de ne pas avoir réussi à le rendre si heureux quand j’ai eu ma chance.

Son téléphone se met à sonnait et il s’excuse.

– Je suis content de t’avoir revu Coralie. À la prochaine peut-être.

– Oui! Au revoir!

Et sur ce, je continue mon chemin sans regarder derrière, une larme s’écoulant sur ma joue.

 

Je vais bien. Ma vie avance et j’ai l’impression que tout est possible. Ça fait longtemps que je n’avais pas pensé comme ça. Je vois l’horizon. Je vois les possibilités et je suis heureuse dans mon petit cocon banal que je me suis créée. Mais je réalise que lui, je ne l’avais jamais vraiment oublié. Je ne m’étais jamais vraiment pardonnée la fin de cette relation. Mais maintenant que je sais qu’il a réussi et qu’il est heureux, maintenant que j’ai réalisé qu’il ne m’en veut pas trop de ne pas avoir cru en ses rêves, peut-être est-ce que je me laisserais le droit d’aimer à nouveau.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Maintenant »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s